Ce sujet a été résolu

Limite harcèlement

Roger_Bergerac
Roger_Bergerac
Niveau
0
1 / 100
point

Bonjour, une Sté me relance sans arrêt au téléphone au sujet d'un soit-disant impayé. Selon eux, je leur devrais 200€ qu'il faudrait envoyer à une adresse sur Bagnère de Bigorre (65). La Sté se ferait appeler FASGLGC. Quelqu'un aurait-il entendu parler de tels agissements car, bien sûr, lorsque je leur réclame un document prouvant leurs dires, la seule chose qu'ils savent dire est : "Sinon vous serez résilier". Merci pour votre aide

Cette réponse vous a-t-elle aidé ?

Non (0)

Oui (0)

0% des internautes ont trouvé cette réponse utile

80s
80s
Niveau
4
5000 / 5000
points

@roger bonjour

Perso jamais entendu

Contactez le service client pour leur expliquer ça

https://assistance.canal.fr/questions/1958747-numeros-ver...

Ou en bas de page cliquez sur nous contacter et vous pourrez vous faire rappeler et faire un mail de réclamation

Cordialement !

Réponses de la communauté

Bonjour,
Si vous êtes à jour de vos paiements à canal, ce que vous devez pouvoir vérifier dans Espace Client/Abonnement, inutile de vous inquiéter ça sent à mon avis une tentative d'arnaque.
Je n'ai pas d'experience en la matière mais je pense qu'avant de passer par une société de recouvrement canal doit bien envoyer des courriers !
Extrait des CGA (accès en bas de la page espace client) :
----------------------------------------------------------------------------------------------------------
8.7 En cas de retard ou défaut de paiement et suite à des relances infructueuses des Services Clients CANAL+, GROUPE CANAL+ se réservent le droit, après en avoir informé l’abonné, de couper l’accès aux images, sans préjudice de la résiliation du Contrat d’Abonnement par CANAL+/GROUPE CANAL+ conformément à l’article 10.3.
10.3 CANAL+/GROUPE CANAL+ pourront, sans préjudice de tous dommages et intérêts comme de toute action en justice, considérer l’Abonnement résilié de plein droit et procéder à sa désactivation sans préavis, en cas:

  • de non-paiement par l’abonné des sommes dues, après des relances de CANAL+/GROUPECANAL+ restées infructueuses,
  • ...
    ----------------------------------------------------------------------------------------------------------