Sujet en attente de réponse

Prélèvement alors que je n'ai pas d'abonnement

Anthony41047687
Anthony41047687

Anthony41047687

Niveau
0
17 / 100
points

Bonjour à tous, 

Je vous expose mon problème qui a démarré le jour ou j'ai voulu souscrire à une offre mycanal via veepee le 6 mars.

Tous s'est bien déroulé lors de la création de l'abonnement, redirection de page pour autorisation de réglement par carte bancaire sur le site de ma banque. Paiement effectué, page mycanal qui s'ouvre avec un beau message " bienvenue, nous sommes heureux de vous compter parmis nos abonnés", et là les problèmes sont arrivés. Depuis le 6 mars donc, je n'ai pas accès au liveTv, sur mon espace client en ligne je suis en statut non abonné, avec aucun abonnement en cours. J'appelle le service client, le conseiller me dit que ma demande d'abonnement n'a pas pu être effectuée suite à un problème de serveurs chez eux. J'insiste sur le fait que j'ai pu payer au moment de la création de l'abonnement. Le technicien me dit "vous ne serez pas prèlevé puisque vous n'avez pas d'abonnement". Ok je veux bien le croire.

Le 10 mars je suis prèlevé de 9,90€ sur mon compte bancaire. Nouvel appel au service client ou le technicien me dit qu'il n'a pas accès à mon compte, que je n'ai pas d'abonnement en cours et qu'il faut faire un courrier de réclamation avec un extrait bancaire pour prouver le prèlévement. Soit, je m'exécute et rédige le courrier.

Je suis contacté 1 semaine après par un expert canal suite à ce fameux courrier. On me refait le résumé habituel que je n'ai pas d'abonnement, qu'il y'a eu un bug informatique et que le service financier doit valider le remboursement. Que d'ici 15 jours tout sera résolu. Et pourtant les 15 jours passent et le 10 avril je suis à nouveau prèlevé de la somme de 9,90€.

Nouvel appel au service client, nouveau résumé de la situation, je n'ai pas accès à votre compte, je ne vois pas de paiement sur votre compte... Il faut nous adresser un courier avec la preuve du prèlévement. Je réplique que le courrier est déjà reçu par leur service. Bréf le technicien me mets en attente. Et là on me dit que je vais recevoir un courrier avec un chèque de remboursement et qu'un mail me sera envoyé pour m'informer des modalités. 

Passe 10 jours, je reçois un appel d'un technicien canal suite à mes appels au service client. A nouveau, j'expose les fait. 

Le technicien ou plutôt la technicienne (Kaby) prend vraiement en compte mon problème, me conseil et me mets plusiseurs fois en attente. Je me dis enfin que ça va être réglé. Cette personne me dit qu'elle à fait le nécessaire auprès du service financier et que d'ici ke 1er mai le problème sera résolu. Que cette même technicienne m'appellerai le vendredi 1er mai pour suivre le dossier. 

Et là vous le voyez venir. Aucun appel de sa part. Je suis toujours avec ce problème ou on me prèléve la somme de 9,90€ alors que je n'ai aucun abonnement qui me lie à canal+.

J'ai voulu poster ce sujet pour partager mon expérience. Désolé pour le pavet et encore j'ai essayé de résumer la situation.

Je vais saisir ma protection juridique via ma banque et voir ou cela va aboutir pour récuperer les 19,80€ que canal m'a prèlevé au final de manière douteuse.

Je me suis laisser tenter, bien à moi qui le saura.

Merci aux personnes qui auront le courage de lire jusqu'au bout.

Cordialement.

Réponses de la communauté

Jonathan40835909
Jonathan40835909

Jonathan40835909

Niveau
0
24 / 100
points

Même problème que vous, même option via veepe. Le 1er mois se passe bien jusqu'à la date de renouvellement. La commence la 1ere galère, pas d accès a mes chaines , je me rend sur l, espace client. Message m indiquant facture impayée, je rentre ma carte (la même qui est enregistrée pour la souscription) et la malgré le débit de mon compte toujours rien. Apres 2 jours plusieurs mails et un appel a 10e par miracle mes accès reviennent.
Je me dis bon covid 19 peut etre un loupé, mais la au 2e renouvellement le même cinéma sauf que la apres 1 semaine tjrs pas d accès et surtt un service client aux abonnés absents.

Des voleurs j'ai pas d'autres mots.