Sujet en attente de réponse

Résiliation forcée My Canal

Eric26175268
Eric26175268

Eric26175268

Niveau
0
17 / 100
points

Bonjour à tous,

J'avais souscrit il y a quelques mois une offre "My Canal" via le site Vente Privée, au prix de 9,90€/mois. Il était stipulé que c'était "à vie", sauf si bien sûr on se désabonnait ou qu'on souhaitait changer d'offre.

Or, sans aucune démarche de ma part, mon abonnement a été résilié. Bien entendu, je peux le réactiver... mais pas au même prix!! 

Quelqu'un a-t-il déjà eu ce souci? J'ai un peu l'impression de m'être fait avoir, mais peut-être y a-t-il une manipulation à faire qui m'échappe ou une service particulier à contacter pour résoudre cet incident que j'espère involontaire?

Merci à tous.

Réponses de la communauté

jlpal51
jlpal51

jlpal51

Niveau
0
18 / 100
points

Bonjour,
Essayez ce numéro gratuit en vous munissant de votre numéro d’abonné car il ont vous le demander 0 970 82 08 15.
Moi, ça a marché, la cause, carte bancaire arrivée à échéance,et pas de message pour prévenir pas folles les guêpe.
Bon courage

bertrand19392143
bertrand19392143

bertrand19392143

Niveau
0
94 / 100
points

même problème pour mois mais ils sont impossible a joindre !!!!!!

pierrickand
pierrickand

pierrickand

Niveau
4
5000 / 5000
points

Sinon essayez de les joindre via le N° non surtaxé (disponible sur ce sujet et dans les CGA) : https://assistance.canal.fr/questions/1654184-service-cli...

Il n'y a que le service client pourra vous expliquer ce qui s'est passé.

Eric26175268
Eric26175268

Eric26175268

Niveau
0
17 / 100
points

Merci pour la réponse.
Malheureusement, il m'est indiqué "Votre compte ne permet pas l'accès à ce parcours".
Je vais attendre un peu, j'ai un nouveau prélèvement qui devrait être effectué début septembre, je verrai si mon abonnement est réactivé.
Même si quoi qu'il en soit, ça ne justifie pas pourquoi il a été arrêté.

pierrickand
pierrickand

pierrickand

Niveau
4
5000 / 5000
points

Bonjour,

contactez le service réclamation (rubrique "nous contacter" en bas, puis "réclamation").